Chargement... Merci de patienter quelques secondes...

La paysannerie, tout simplement...

  Poulailler en béton, en bois, en plastique,... Permanent ou déplaçable... Et l'enclos comment doit-il être ?

Le béton :

Le béton est sûrement le meilleur matériau de construction des poulaillers. À la fois solide, isolant, sûr et beau une fois peint et tuilé (ou ardoisé, lauzé,…), il fera un magnifique hôtel 5 étoiles pour vos poulettes. Cependant, il a aussi ses défauts : une fois installé, il reste. En effet, il faut couler une dalle et si vous décidez de l’enlever, ce sera dur et il restera toujours une trace. Il est aussi difficile d’y accrocher des nichoirs, des branches pour que les poules dorment, des étagères,… Toutefois, si vous êtes décidés à faire un poulailler de béton, il vous faudra, pour commencer, calculer sa superficie, suivant le nombre de poules que vous voulez, il faut compter 70cm² par poules. Ensuite couler une dalle d’au moins 50cm d’épaisseur pour l’isolation puis monter les murs, le plus facile étant de les faire en parpaings. Il faut penser à laisser un trou pour installer une fenêtre si vous le voulez. Pour avoir un meilleure rendu, il faudra faire un pignon, de façon à mettre une charpente puis des tuiles (ou des ardoises, de la lauze,…). Une fois le toit installé, il faudra installer une porte d’accès à taille humaine ainsi qu’une porte guillotine, à taille de poule, menant vers l’enclos. Ensuite, il faut penser à installer l’intérieur du poulailler. Pour les nichoirs, ce sont des boîtes de 30x30x15cm, pour les installer dans un poulailler en béton, c’est là que c’est plus facile dans le bois, il faut percer des trous dans le mur, mettre des chevilles puis y visser les nichoirs. Comptez un nichoir pour trois poules. Ensuite, il faut installer de grandes branches, de noisetiers par exemple, à environ 1 mètre du sol car les poules dorment en l’air, sur ces branches. Pour terminer, il ne reste plus qu’à mettre une litière qui peut être de la paille, de la sciure ou des copeaux de bois. Faîtes une bonne couche de litière, au moins 10cm, surtout sous les branches où les poules dorment sachant que plus de la moitié de leurs fientes quotidiennes se font la nuit. Vous pouvez utilisez la litière de paille usagée comme fumier, le fumier de poule est très bon pour le jardin. La touche finale est de peindre les murs.

/!\ Pour construire un poulailler en béton (et même en bois) de plus de 4m2, il faut demander auparavant en Mairie un Permis de Construire.

Il faut penser à enduire les murs, jusque dans les moindres recoins, pour éviter les nids de poux rouges.
Prenez garde à n'utiliser que des peintures et des enduits d'origine naturels.
 



 


Le bois :

Le bois est sans doute le matériau le plus utilisé pour la construction de poulaillers. Isolant, solide, facile à travailler, à démolir en cas de besoin, il est le matériau le plus répendu chez les poulaillers familiers.
Il existe trois versions différentes de poulaillers en bois :
le pré-fabriqué (souvent déplaçable), que l'on peut trouver en coopératives agricoles par exemple
le fait maison
l'abri à bois Leroy-Merlin reconfiguré en poulailler.

 

Pour les poulaillers pré-fabriqués, vous pouvez en trouver des plus ou moins grands en jardinerie, magasins de bricolage, coopératives ou sur ces sites spécialisés (que je recommande pour l'élevage de tout les animaux, ils sont au top) :
http://www.fermedebeaumont.com/
http://www.ducatillon.com/

Vous pouvez aussi très facilement construire votre poulailler en bois. Pour cela : 
prenez un endroit de votre terrain et mettez le à niveau. Déposez ensuite des palettes de bois, solidarisez les en refaisant un plancher par dessus (cela isolera et en plus votre plancher sera solide). Ceci fait, montez vos murs en plaçant aux coins de votre poulailler des chevrons sur lesquels vous clouerez des planches horizontalement, prenez garde à ne pas laisser de trous où un renard ou une fouine pourrait passer.
Ensuite, une fois que tous vos murs tiennent, solidarisez-les en formant un pan incliné puis un toit qui tiendront tous les murs ensembles. Placez des tôles goudronnées sur le toit et placez un gouttière si vous voulez récupérer l'eau de pluie. Enfin, placez une porte à taille humaine et une porte guillotine à taille de poule. Placez une fenêtre (ou non) selon votre goût.
À l'intérieur du poulailler, placez les nichoirs (30x30x15cm) et des branches solides pour que les poules se couchent.
Faîtes une litière de copeaux de bois, de sciure ou de paille.

La façon la plus facile sera quand même l'abri à bois Leroy-Merlin (http://www.leroymerlin.fr/mpng2-front/pre?zone=zonecatalogue&ideilist=1308445983486&1308445983486.pos=10&01-comment-choisir-render=off&02-multicritere-render=off&03-zoom-produit-render=off&eipublicationtype=product&backurl=) revu en poulailler (mon cas).
Dans ce cas, vous n'avez plus qu'à rajouter des nichoirs (30x30x15), des branches pour que les poules dorment et une litière de copeaux de bois, de sciure ou de paille et le tour est joué. L'avantage est que la place vous permet de mettre facilement 8 ou 10 poules et un coq, à condition d'avoir assez de nichoirs (1 pour 3 poules) et de branches pour qu'elles dorment (prévoyez 50 cm de branche par poule).
De plus, une fois teinté, fleuri et décoré, il sera joli dans le fond du jardin.

 


 

Le plastique :
Depuis quelques années, des poulaillers tout en plastique, tel l'Eglu, ont fait leur appartion. Leurs couleurs vives et leur charme ont eu raison des citadins à la recherche d'oeufs frais du jardin. De plus, les enfants adorent leurs formes rigolottes. Ils sont pratiques à nettoyer et peu encombrants ce qui sont des atouts non négligeables pour des personnes ayant un petit jardin. Par contre, leur petite taille ne permet pas d'avoir plus de deux pondeuses et éventuellement un coq. Ce sont de bon poulaillers car ils sont facilement déplaçables.

  

 



L'enclos :
Vous avez deux possibilités de sortir vos poules :
les laisser gambader (et gratter, attention aux massifs de fleurs, potager,...) dans votre terrain
les mettre dans un enclos.

Pour ce qui est de laisser vos poules en semi-liberté dans votre terrain, c'est la solution la plus simple. En effet, si votre terrain est bien grillagé et sécurisé (attention aux chiens qui voudraient "jouer" un peu trop fortement avec vos poules), il n'y a qu'à les laisser sortir le matin et les rentrer le soir, à la nuit tombée. Veillez cependant à ce qu'elles eussent toujours un abreuvoir propre remplie d'eau propre et fraiche ainsi qu'une mangoire remplie de plusieur grains différents (le Gra-Mix de Versele-Laga est très bien et reconnu pour être l'alimentation préférée dans les élevages de pondeuses), toujours tenue au sec.

Le fait de vouloir parquer ses poules est aussi simple que de les laisser en semi-liberté dans votre terrain, une fois que l'enclos est fait, il n'y a plus qu'à leur ouvrir le matin et les fermer le soir à la nuit tombée.
Pour faire votre enclos, il faut commencer par creusez une tranchée de 50 cm  de profondeur et y planter des piquets de fer de 2 mètres en les laissant dépassé de 1,50 mètre. Dans les coins, placez des contreforts de chaques côtés des piquets de coins. Tendez 4 câbles à l'aide de tendeurs à grillages, le premier au sol, le second à 50 cm, le troisième à 1 mètre et le quatrième et dernier à 1,50 mètre, tout en haut.
Accrochez une première rangée de grillage de 1 mètre de hauteur et de maille de 25 millimètres, enterrez-le de 50 cm puis accrocher le bien au premier (ras du sol) et au second (50 cm) câbles, à l'aide, au mieux, d'une pince à grillages ou, à défaut, de tortillons de fils de fer toutes les 3 ou 4 mailles. Ceci fait, passez à la deuxième rangée de grillage et répétez l'opération d'accroche. Au niveau du raccord entre les deux grillages, accrochez les deux grillages au deuxième câble (50 cm) à chaque mailles.
Finissez par placer une porte, reboucher la tranchée et laisser sortir vos poules.


Retour en haut de page


 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement